« Souvenons- nous de ceux qui offrent leur amour aux malheureuses victimes, qui leur construisent des abris, qui leur donnent à manger, qui pansent leurs blessures et soignent leurs maladies. Qui sont des mères pour les enfants. Qui donnent l’espoir d’un nouveau départ. Des pires horreurs naît un courage au-delà de toute expression. Il suffit de si peu pour que les enfants réapprennent à rire et ceux qui prennent soin d’eux en tirent une joie telle qu’elle parvient à effacer les difficultés endurées. » Odile Dormeuil – Merci d’exister à vous qui faites une différence autour de vous ! Vous êtes nos héros anonymes !